Votre panier
Recherche
Infos Securite



Pour votre sécurité, nous utilisons TPEV Générique, la solution de paiement de notre banque, TPEV Générique.Nous acceptons les cartes bancaires ci-dessous. Consultez nos Infos Sécurité - Conditions générales de vente.





L'AFFUTAGE

Une étude scientifique menée dans la filière viande, par la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie, la Mutualité Sociale Agricole et l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité).  met en évidence la forte propension de bouchers souffrant de troubles musculosquelettiques (TMS). Les TMS sont des maladies multifactorielles à composantes professionnelles dues notamment à la répétitivité des gestes, à la force excessive exercée et aux positions de travail extrêmes, difficiles à tenir.

Plus de 30% des TMS (troubles de type inflammation des tendons, du canal carpien…) sont identifiés dans la filière bovine en raison notamment de couteaux mal affûtés. Elles sont notamment le résultat d’un mauvais affilage. En effet, les bouchers dotés de couteaux mal affûtés, doivent forcer sur leurs couteaux afin de compenser la dégradation du fil. Et dans un environnement concurrentiel, le boucher, qui a le fil de son couteau détérioré et qui donc doit forcer sur son couteau, est plus long à couper et a donc moins de temps pour affiler et ainsi moins de temps pour récupérer, d’où les TMS.

Cette étude démontre qu’un mauvais affilage provoque, pour un même volume, plus de 10% d’efforts et plus de 20% de temps d’exécution supplémentaires. Et du fait de la perte du pouvoir de coupe du couteau, le geste professionnel du boucher devient imprécis, la qualité d’aspect de la viande se détériore et les pertes matières augmentent.

LA DEMARCHE DU COUTEAU QUI COUPE

Alors !!

La qualité abrasive du grès des Vosges au service de l'affûtage.
La qualité de l'affûtage avec la meule de grès limite les efforts à la coupe, augmente la qualité et la rapidité du travail et préserve les couteaux. La conception simple de nos meules permet le montage et le démontage aisés du grès.
Le bloc moteur et tous les accessoires viennent se greffer sur le récipient à eau obtenu dans un  profilé en alliage d'aluminium anodisé.
La vidange se fait par l'intermédiaire d'un bouchon imperdable.
Grâce à ses patins antidérapants, la meule reste stable quelle que soit la surface sur laquelle elle repose.
La mise en marche et l'arrêt sont assurés par un interrupteur étanche.


 

MonSite © tous droits réservés
powered by Logiciel ecommerce Logiciel ecommerce